Par: Michelle Normandeau le 14 décembre, 2020
Michelle Normandeau

La bonne santé n'est pas que mentale et physique, elle est également financière. Bien que la période des fêtes soit habituellement remplie de réjouissances, elle peut également s'accompagner d'énormes dépenses, lesquelles peuvent accroître notre niveau de stress.

En effet, les finances peuvent influer grandement sur notre santé physique et mentale; si nous n'y prêtons pas attention, elles peuvent perturber divers aspects de nos vies. En fait, 48 % des Canadien(ne)s déclarent que les soucis financiers leur causent des problèmes d'insomnie, et 44 % affirment ne pas arriver à s'acquitter comme il se doit de leurs responsabilités financières si leur paie arrive en retard. Quelle influence le stress financier exerce-t-il sur nous? La difficulté à arriver financièrement peut avoir de nombreux effets : un risque accru de souffrir d'anxiété et de dépression, l'apparition de tensions au sein des relations personnelles, des maux de tête, des douleurs musculaires et de nombreux autres problèmes de santé associés à des niveaux de stress élevés.

Pour Navaid Mansuri, chef de la direction financière chez Dialogue, l'établissement d'un budget a joué, tout au long de sa vie, un rôle de premier plan dans son bien-être financier, tant sur les plans personnels que professionnels. Navaid a toujours cru que l'élément distinctif d'un bon budget repose sur le maintien d'un juste équilibre entre des défis financiers ambitieux, mais atteignables, et une souplesse suffisante pour faire face aux imprévus. Un budget se veut un guide vers l'atteinte de vos objectifs financiers personnels. Il doit vous permettre d'avoir la meilleure qualité de vie qui soit tout en respectant vos moyens et, au fil du temps, il doit arriver à vous procurer une plus grande liberté financière.

Bien que la période des fêtes soit un moment de réjouissances et de détente avec nos proches, nous nous devons d'être bien outillé(e)s pour gérer les responsabilités financières qui l'accompagnent inévitablement. Consultez les conseils en matière d'établissement de budget de notre chef de la direction financière ci-dessous. Nous espérons qu'ils vous aideront à respecter votre budget et à réduire votre stress pendant cette période des fêtes.


Conseils sur l'établissement de budget pendant la période des fêtes

1. Prévoyez vos liquidités pour les premiers mois de 2021
Prévoyez vos liquidités pour les deux ou trois premiers mois de la nouvelle année (revenus, dépenses prévues, épargne) afin de déterminer vos « fonds disponibles ». Cette étape vous permettra d'établir votre budget des fêtes.

 

2. Établissez un budget des fêtes en fonction de vos liquidités de 2021

Selon le montant de fonds disponibles que vous avez déterminé, établissez un budget pour vos dépenses des fêtes. Vous devez donc dresser le bilan des articles qui se trouvent sur votre liste de cadeaux (n'oubliez pas les cadeaux des bas de Noël), les cartes des fêtes, les décorations et, bien entendu, les dépenses liées aux festivités (repas, alcool, desserts, etc.).

3. Faites preuve de discipline et respectez votre budget

Faites votre possible pour dépenser en fonction de votre budget. Il vaut toujours mieux payer avec des espèces ou une carte de débit. Si vous utilisez des cartes de crédit, mettez de côté l'argent dont vous aurez besoin pour rembourser le solde intégral avant la réception de votre relevé. Si arrivez à faire preuve de discipline, il peut être avantageux d'utiliser une carte de crédit qui offre des récompenses, comme des remises en argent. Si vous dépensez 2 500 $ par mois, la plupart des cartes vous permettront d'accumuler entre 300 et 400 $ de remises par année (un montant suffisant pour payer quelques beaux cadeaux des fêtes) en payant des choses dont vous auriez de toute façon besoin (p. ex., les factures de téléphone et d'Internet, l'épicerie, etc.). Et si vous le faites, assurez-vous de trouver une carte qui n'est assortie d'aucuns frais!

4. N'oubliez pas le REER!

N'oubliez pas de prévoir des cotisations à votre REER, que vous devez verser avant la fin du mois de février. Cotisez le montant maximal possible pour maximiser vos économies d'impôts (jusqu'à votre limite). La plupart des banques proposent également des prêts pour cotiser aux REER, que vous pouvez rembourser lors de la réception de votre remboursement d'impôt.

 

5. Créez un fonds pour les imprévus
Vous ne savez jamais à quel moment vous devrez accéder à un fonds d'épargne d'urgence pour couvrir des imprévus. Créez un compte d'épargne (ou un CELI) pour vous assurer de pouvoir couvrir les dépenses des fêtes (ou autres diverses) imprévues ou les frais liés à vos changements d'emploi. Dans tous les cas, vous disposerez d'un fonds d'urgence sur lequel compter en cas de besoin!

 

Nous espérons que ces conseils professionnels vous aideront à suivre vos dépenses pendant cette période marquée par les échanges de cadeaux. De la part de chacun et de chacune d'entre nous à Dialogue, nous vous souhaitons un joyeux temps des fêtes!

 

 

Thèmes: Santé et mieux-être