Le printemps est arrivé, ainsi que la saison des allergies. Environ 25 % des Canadiens souffrent d’allergies saisonnières pendant cette période de l’année. 

Que sont les allergies saisonnières?
Les allergies saisonnières sont causées par une réaction excessive du système immunitaire à certains allergènes dans l’environnement, comme le pollen, l’herbe et certains arbres.

Les symptômes comprennent des démangeaisons et écoulements nasaux, une congestion nasale, des éternuements, des démangeaisons et larmoiements des yeux, des démangeaisons dans la gorge, une respiration sifflante et une fatigue légère. 


Les allergies saisonnières et la COVID-19
Cette année, avec la pandémie de la COVID-19, il est plus difficile, mais essentiel de reconnaître et de prendre en charge les symptômes d’allergies saisonnières. La COVID-19 est une infection virale causée par un nouveau coronavirus qui provoque principalement des symptômes respiratoires, de la fièvre, des frissons, une toux sèche et un essoufflement. Le virus peut également causer des symptômes moins fréquents, comme des écoulements nasaux, des maux de gorge, une perte de l’odorat et du goût, de la diarrhée, des douleurs musculaires et articulaires, des conjonctivites et une fatigue inexpliquée. 

Il y a deux points importants à prendre en compte :

1) Il est essentiel de prévenir et de contrôler plus efficacement les symptômes d’allergies saisonnières pour garder le système immunitaire fort.

1a) Prévention 
La méthode la plus efficace pour prévenir les allergies saisonnières est d’éviter complètement l’allergène qui cause les symptômes.

Voici quelques conseils :

  • Les quantités de pollen sont généralement plus élevées entre 5 h et 10 h et au crépuscule; alors, essayez de planifier vos activités extérieures à d’autres moments de la journée. Le pollen est présent en plus grandes quantités lors des journées chaudes, sèches et venteuses. Juste après la pluie, le taux de pollen est généralement très faible. 
  • Portez un masque à peinture bon marché lorsque vous travaillez dans le jardin ou effectuez d’autres tâches extérieures.
  • Les spores de pollen peuvent s’accrocher à vos chaussures, vos vêtements et vos cheveux, et ainsi entrer à l’intérieur de la maison. Après avoir passé du temps à l’extérieur, assurez-vous d’enlever vos chaussures, de prendre une douche rapide et de changer de vêtements pour éliminer le pollen.
  • La literie ou les vêtements suspendus pour sécher sur une corde à linge peuvent ramasser des spores de moisissure, ainsi que d’autres allergènes. Faites plutôt sécher vos vêtements à la machine.
  • Lorsque vous conduisez, gardez les fenêtres fermées et utilisez la fonction « recirculation » d’air de votre climatiseur. À la maison, gardez les fenêtres fermées et utilisez votre climatiseur. Assurez-vous de changer les filtres régulièrement.
  • Vous souhaitez planter des arbres sur votre propriété? Évitez les arbres feuillus qui peuvent aggraver les allergies, notamment le bouleau, le chêne, l’orme, l’érable, le frêne, l’aulne et le noisetier. Optez plutôt pour des espèces telles que le catalpa, le myrte de crêpe, le cornouiller, le sapin ou le séquoia.
  • Évitez de planter des fleurs dans votre cours qui s’apparentent à l’herbe à poux, comme les tournesols, les marguerites et les chrysanthèmes. Si vous ne savez pas quoi planter, demandez conseil auprès de votre jardinerie locale avant d’effectuer vos achats.

1b) Contrôle
Si vous éprouvez des symptômes d’allergies saisonnières, les médicaments en vente libre suivants sont disponibles et efficaces dans la plupart des cas :

  • Antihistaminique sans somnolence, comme Reactine, Claritin, Aerius, etc.
  • Gouttes ophtalmiques antiallergiques comme Opticrom
  • Vaporisateur nasal antiallergique comme Flonase

Si les symptômes ne s’atténuent pas avec les médicaments en vente libre, il est important de consulter un médecin ou un infirmier praticien pour une évaluation, une prise en charge avec des médicaments sur ordonnance ou un aiguillage pour subir des tests d’allergie afin de confirmer les allergies.

2) Il est important d’être conscient des similarités et des différences entre les symptômes d’allergie et les symptômes de la COVID-19. 

Allergies saisonnières 🤧 Symptômes de la COVID-19 😷
écoulement nasal sera clair et fluide écoulement nasal épais et coloré
démangeaisons dans la gorge mal de gorge douloureux
larmoiements qui démangent avec des rougeurs yeux douloureux, un écoulement épais

écoulements post-nasaux, comme la toux, qui s’atténueront après avoir éliminé les sécrétions nasales qui s’écoulent à l’arrière de la gorge

OU une toux sèche due à l’asthme allergique, qui s’atténuera avec l’utilisation de vos inhalateurs habituels

toux sèche qui ne disparaît pas et qui s’accompagne d’essoufflement et de fièvre

Si vos symptômes d’allergies saisonnières ne s’améliorent pas avec les médicaments que vous prenez habituellement, ou si vous ne savez pas si vos symptômes sont liés à des allergies saisonnières ou à une autre infection virale ou bactérienne, veuillez consulter Dialogue.