Impact des événements mondiaux stressants sur la santé mentale

Dans des circonstances normales, faire face à l’incertitude et à l’ambiguïté représente un grand défi pour la plupart d’entre nous. Il est donc inévitable que le niveau d’anxiété monte en flèche, si l’on rajoute une pandémie à notre quotidien. Beaucoup d’incertitudes relèvent de la COVID-19, une grande partie de ces incertitudes est hors de votre contrôle et, quel que soit votre niveau d’inquiétude, cette réalité ne changera pas. Cela dit, vous êtes seuls maîtres des mesures positives que vous pouvez prendre pour faire face aux sentiments désagréables que vous ressentez.

 

 


 

Faire face à l'anxiété et au stress durant la COVID-19

Les médecins, les chercheurs ainsi que le personnel des services essentiels travaillent dur pour assurer notre sécurité, nous garder en bonne santé, et contribuer à minimiser les perturbations de notre vie quotidienne. Nous vivons une période difficile et nous devrons possiblement réajuster nos habitudes, à mesure que de nouvelles informations sur la COVID-19 apparaissent. Il est important de savoir que nous sommes tous dans le même bateau et que chaque personne fait de son mieux. Voici quelques conseils sur la manière de réduire le stress qui peut survenir en raison de l'incertitude et du changement.


Nouvelles concernant la COVID-19

  • Basez-vous sur des sources d’information scientifiques. 
  • Évitez les messages destinés à susciter la peur et la panique.
  • Surveillez votre niveau d’anxiété après avoir regardé ou lu les nouvelles ou les médias sociaux. Prenez des pauses, peu importe ce que vous ressentez.
  • N’oubliez pas que des sentiments ressentis ne sont pas des faits réels.

S’il le faut, réglez des alarmes pour vous rappeler de prendre des pauses et de vous concentrer sur d’autres choses pendant un certain temps.

De plus,

  • Compte tenu des circonstances, n’oubliez pas qu’il est normal de ressentir des émotions telles que la peur, la tristesse et l’anxiété. 
  • Communiquez avec vos amis et votre famille par téléphone ou par vidéoconférence pour exprimer vos sentiments et parler de la manière dont vous pouvez mutuellement vous soutenir. 
  • Reconnaissez que lorsque les autres expriment leur sentiment de stress, cela pourrait aussi vous causer du stress, sans que vous en soyez nécessairement conscient.
  • Prenez bien soin de votre corps. Assurez-vous de pratiquer une activité physique (p. ex. des étirements, du yoga). Veillez également à manger des repas sains et équilibrés et à maintenir un horaire de sommeil régulier.
  • Vous vous demanderez peut-être si vous êtes en train de tomber malade, et ce, à chaque fois que vous sentez votre gorge irritée ou votre respiration irrégulière. Reconnaissez qu’il s’agit là d’une réaction naturelle au stress. N’oubliez pas que vous pouvez ressentir ces mêmes symptômes pour différentes autres raisons (p. ex. des allergies, de l’anxiété). 
  • Même si la perte de revenus ou la façon dont vous allez payer les factures vous inquiète, donnez-vous le temps de vous détendre. Sinon, il vous sera probablement plus difficile d’être créatif et de trouver des solutions.
  • Faites des choses qui vous ont aidé à relaxer dans le passé.
  • Consultez les ressources disponibles en ligne, pour la méditation, la relaxation, ou le yoga.
  • Si vous avez un passe-temps créatif, vous y consacrer durant une période chaque jour pourrait aider à soulager une partie de votre anxiété.
  • Accordez-vous du temps pour relaxer et vous détendre. Essayez les applications pour téléphone de méditation guidée (p. ex. Headspace or Petit Bambou – certaines sont offertes gratuitement en ce moment). Pratiquez la respiration profonde, lisez ou faites-vous couler un bain. Faites ce qui vous convient.
  • Si vous ressentez une détresse aiguë, contactez un professionnel de la santé.

 

Autres ressources:

  • Informations provenant de sources médicales fiables par l’intermédiaire de Chloé, l’assistante virtuelle médicale automatisée de Dialogue : https://covid19.dialogue.co/#/
  • Service d’assistance téléphonique de votre gouvernement provincial pour les problèmes mentaux et psychosociaux
  • Document de l’Organisation mondiale de la santé sur la gestion du stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19

 

Faire face à la solitude 

La clé pour éviter la solitude est de rétablir un sentiment de contrôle. Évidemment, cela peut être un véritable défi alors que la COVID-19 évolue si rapidement et que les directives pour lutter contre la pandémie changent constamment.

  • Évitez de trop penser à l’avenir lointain. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler en ce moment, par exemple les vêtements que vous allez porter et la nourriture que vous allez manger. Cela devrait vous donner un sentiment de stabilité.
  • Essayez la méditation, ou alors, inspirez et expirez simplement, par blocs de trois secondes. Cela vous aidera à vous ramener au présent.
  • Il est également important de reconnaître que le sentiment de solitude peut effectivement vous rendre sceptique et méfiant, ce qui vous donnera ainsi envie d’éviter les autres. Il est important de résister à cette tendance.
  • Assurez-vous de tendre la main aux gens. Prenez un café avec un ami par vidéoconférence. Le fait que vous soyez physiquement séparés n’est pas aussi important que la qualité du temps que vous passez avec eux. 


Autres ressources


 

S'adapter au travail à domicile

Si vous trouvez le travail à domicile plus stressant que prévu, ne soyez pas trop dur avec vous-même. Beaucoup de gens trouvent cette situation difficile, en particulier ceux qui vivent avec des enfants ou un partenaire qui fait également du télétravail. Voici quelques conseils pour vous aider.

 

Créez une routine 

Nos lieux de travail habituels nous fournissent une structure, sans laquelle, vous aurez peut-être du mal à adopter un bon rythme de travail correct. De plus, vous risquez de passer plus de temps à vous inquiéter de choses que vous ne pouvez pas contrôler.

  • Essayez de vous comporter comme si vous alliez encore au bureau ou à votre lieu de travail. Préparez-vous à travailler comme vous le feriez normalement. Établissez un horaire de travail régulier. Consultez régulièrement votre supérieur et vos collègues. 
  • Si vous le pouvez, trouvez un espace de travail spécifique, qui minimise les distractions et qui vous aide, autant que possible, à séparer votre vie professionnelle de votre vie privée.
  • Essayez de ne pas être trop rigide. Reconnaissez qu’il ne s’agit pas d’une situation habituelle. Ne vous en voulez pas si vous avez du mal à être aussi productif que d’habitude.
  • Travaillez avec votre équipe pour concentrer votre énergie sur les tâches essentielles.

 

Maintenez les contacts sociaux (virtuellement)

Le travail à domicile est une expérience qui peut mener à l’isolement. Vous devrez vous efforcer de rester en contact avec vos amis et collègues. Dans des moments stressants comme ceux-ci, il est important de partager ses sentiments et d’entendre des voix amicales. Il est également important de trouver un soutien affectif et aussi, de pouvoir l’offrir aux autres.

Vous pourriez

  • Appeler ou envoyer un message à un collègue de travail 
  • Communiquer avec quelqu’un de votre réseau à qui vous n’avez pas parlé depuis un certain temps
  • Prendre le temps de communiquer avec votre famille et vos amis

 

Prenez soin de vous, physiquement et mentalement

Pour votre santé physique:

  • Mangez des repas équilibrés
  • Restez hydratés
  • Évitez l’excès d’alcool ou de sucre
  • Dormez suffisamment
  • Prenez des pauses, déplacez-vous et étirez-vous

Il est également essentiel de surveiller votre santé mentale, surtout si vous êtes sujet à l’anxiété ou à la dépression. 

  • Limitez le temps que vous passez à regarder, lire ou écouter des reportages sur la crise. 
  • Identifiez ce qui est sous votre contrôle et ce qui ne l’est pas. Essayez de diriger votre énergie vers les soucis que vous pouvez contrôler. 
  • Commencez chaque journée en énumérant les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. 
  • Ravivez les pratiques de réduction de stress qui ont possiblement fonctionné pour vous dans le passé.

Établissez des attentes réalistes si vous avez des enfants à la maison

Si vous avez des enfants à la maison, vous jonglez en ce moment avec la garde d’enfants, l’enseignement à domicile et les responsabilités professionnelles. Vous occupez l’équivalent de deux emplois à temps plein. Pas étonnant que vous soyez stressé! 

  • Commencez par accepter le fait que vous accomplirez probablement moins de la moitié du travail achevé en temps normal, surtout si vous avez de jeunes enfants. 
  • Informez votre employeur et vos collègues de votre situation afin d’éviter tout malentendu ultérieur. 
  • Offrez des options à votre patron. Cela pourrait vous permettre d'effectuer une partie de votre travail en dehors des heures normales.

 

Autres ressources:


 

Rester en bonne santé pendant la pandémie

Voici quelques idées et ressources afin de vous aider à rester en santé, actif et calme.

Relaxation et méditation

  • Essayez de déconnecter de votre téléphone et des nouvelles durant au moins 1 heure par jour.
  • Headspace (une application de relaxation) vous donne accès gratuitement à une sélection de contenu de méditation pour prévenir et lutter contre le stress. 


Rester physiquement actif

  • Plusieurs centres d’entrainement et entraineurs ont créé des programmes d’entrainement à la maison nécessitant aucun ou peu d’équipement. Jetez un coup d'œil à la page Facebook ou Instagram de votre centre d’entrainement pour y retrouver des entrainements virtuels, ou visitiez Fitness Blender pour une variété de programmes d’entrainement gratuits (en anglais).
  • Partez une compétition amicale avec vos collègues ou les membres de votre famille via une application qui mesure votre activité physique (nous l’avons fait chez Dialogue avec des défis Fitbit!).


Manger sainement

Tout en essayant de minimiser vos déplacements à l’épicerie, pensez à acheter une combinaison de:

  • Aliments forts en protéines (conserves de poisson, lentilles, haricots, œufs, fromage, lait, etc.)
  • Aliments forts en grains entiers (quinoa, riz, pâtes de blé, flocons d’avoine, etc.)
  • Légumes (en conserve ou surgelés, légumes-feuilles, légumes-racines à longue durée de vie comme les carottes et les pommes de terre)
  • Fruits (en conserve, surgelés ou séchés, fruit à longue conservation comme les oranges ou les pommes)
  • Graisses saines (noix, graines, beurres de noix ou avocats)
  • Pour plus d’idées, visitez cet article

Faites une liste avant d’aller à l’épicerie afin de minimiser vos déplacements dans les allées.


Travailler de la maison

  • Si travailler de la maison est nouveau pour vous, il est important de déterminer clairement lorsque votre journée est terminée et de prendre régulièrement des pauses pour conserver une routine.
  • Utilisez la vidéoconférence pour rester en contact avec vos collègues, et réservez des moments à votre agenda pour diner, prendre un café ou simplement jaser en équipe.

 

Parler aux enfants de la COVID-19

Les enfants ou les adolescents suivent l’exemple de leurs parents. L’une des mesures les plus importantes que vous pouvez prendre afin de rassurer votre enfant est celle d’agir vous-même avec calme et confiance. Cela ne signifie pas que vous devez nier le fait que vous soyez anxieux. Vous pouvez toutefois leur montrer comment faire face à l’anxiété, et particulièrement, à l’incertitude que nous vivons en ce moment. 

Voici quelques éléments spécifiques que vous pouvez mentionner ou appliquer:

  • Rassurez-les en leur disant qu’à travers le monde, de nombreuses personnes — infirmières, médecins, experts scientifiques — travaillent très fort pour nous garder tous en sécurité et en bonne santé.
  • Découvrez ce qu’ils savent de la situation actuelle. Corrigez toute information erronée.
  • Soyez honnête, mais positif. Rassurez-les qu’il est peu probable qu’ils tombent malades, mais qu’il est tout de même important de faire de leur mieux pour se protéger et protéger votre famille — surtout ceux qui sont le plus à risque, comme les grands-parents.
  • Donnez-leur un sentiment de contrôle en leur montrant comment suivre des démarches qui assurent la sécurité de tous les membres de la famille (p. ex. aider à garder les choses propres à la maison).
  • Dites-leur que ce n’est pas grave s’ils se sentent bouleversés. Expliquez-leur comment vous gérez votre propre stress afin qu’ils puissent apprendre, de vous, comment y faire face.
  • Acceptez le fait qu’il y aura probablement une augmentation du temps d’écran pendant la distanciation sociale. Essayez de limiter l’accès de votre enfant aux nouvelles. Trouvez d’autres choses que vous pouvez regarder ensemble. 
  • Trouvez des moyens créatifs de communiquer avec votre famille, vos amis et vos voisins.

 

Autres ressources:


 

Quand consulter un professionnel de la santé

Il est normal de se sentir anxieux durant cette pandémie. Mais qu’en est-il si vous constatez que n’êtes plus capable de fonctionner? Ou si vos amis et votre famille trouvent que vous semblez inhabituellement inquiet ou stressé, même en tenant compte des circonstances actuelles? 

Si tel est le cas, vous devez demander de l’aide. Parfois, les amis et la famille peuvent vous aider. Cependant, il vous faudra peut-être faire appel à une personne ayant des compétences en matière de santé mentale pour vous offrir le soutien dont vous avez vraiment besoin. Consultez les liens ci-dessous qui vous dirigent vers des services de soutien en matière de santé mentale, par téléphone et en ligne.

Si vous souffrez d’un problème de santé mentale préexistant, voici ce que Mental Health America vous suggère de faire :

  • Assurez-vous que vous avez suffisamment de médicaments à portée de main.
  • Maintenez les habitudes qui vous font du bien.
  • Communiquez avec vos amis virtuellement.
  • Trouvez un ami responsable.
  • Si vous avez un thérapeute, voyez s’il propose des séances par téléphone ou par vidéoconférence.

 

Voici une liste de ressources disponibles au Canada. 

Dialogue

Si vous avez accès à Dialogue par l’intermédiaire de votre organisme, vous pouvez vous connecter à votre compte pour entrer en contact avec un professionnel de la santé. Si vous êtes déjà connecté et que vous accédez à cette page à partir de l’application Dialogue, vous pouvez continuer à avoir accès à de l’information utile basée sur vos besoins ou vous mettre en contact avec un spécialiste de la santé mentale.   


Soutien à la santé mentale au Canada, par téléphone ou en ligne 

Si vous n’avez pas accès à Dialogue et que vous avez besoin de soutien pour vous ou pour un proche, voici quelques autres ressources disponibles à travers le Canada. Compte tenu de l’incidence de la pandémie sur la santé mentale d’un grand nombre de personnes, leur délai d’intervention pourrait être plus lent que d’habitude. Vous pourriez également considérer de parler à votre employeur d’un possible accès à Dialogue.


 

Obtenir de l’aide financière

Des événements soudains, comme une maladie d’un proche ou une perte d’emploi, peuvent causer des contraintes financières et engendrer une augmentation de stress pour beaucoup de Canadiens. Il se peut que la pandémie de la COVID-19 ait déclenché des inquiétudes par rapport à votre capacité de payer votre loyer ou hypothèque, des factures, ou de fournir des repas complets pour votre famille. Sachez que vous n'êtes pas seuls à traverser cette période de difficulté financière et que le gouvernement canadien et plusieurs établissements financiers ont mis en place des mesures d'assouplissement, comme des reports des paiements, des suppléments monétaires, et la nouvelle Prestation canadienne d’urgence. 

Voici quelques ressources qui contiennent des directives sur la planification financière durant la pandémie:

Les gouvernements offrent également des soutiens additionnels aux individus et entreprises affectés par COVID-19, tels que:

  • Report des délais pour la déclaration des revenus et paiement des soldes d'impôts
  • Report des délais de paiement des prêts étudiants
  • Supplément pour enfants et garde d’enfants
  • Soutien pour personnes ainées
  • Organismes communautaires et refuges d’urgence
  • Avantages provinciaux d’urgence

Ressources sur le soutien financier disponible au niveau national

Nous vous invitons aussi à vous renseigner sur l’aide financière supplémentaire offerte par les gouvernements provinciaux et liée à la COVID-19:


 

Accéder à mon médecin de famille

De nombreuses cliniques de médecine familiale ont leur propre façon d’aider leurs patients en ce moment.

Vous pouvez consulter le site web de votre clinique s’ils en ont une, car des instructions spécifiques à la COVID-19 peuvent y être affichées. Sinon, vous pouvez appeler la clinique directement pour demander un rendez-vous et donner la raison de la consultation. En général, les patients peuvent prendre rendez-vous dans les 24 heures et si vous présentez des symptômes de la COVID-19 ou si vous avez voyagé au cours des 14 derniers jours, une consultation téléphonique est généralement effectuée. Pour tout symptôme lié à la COVID-19, vous pouvez également consulter Chloé pour COVID-19, l’assistante virtuelle médicale automatisée de Dialogue, un service gratuit qui vous guidera vers les dernières informations et vers les autorités de santé publique.

Si vous êtes membre de Dialogue, vous pouvez également consulter l’un de nos médecins ou spécialistes de la santé mentale, et nous serons en mesure de vous apporter le soutien dont vous avez besoin.

 


 

 

S'inquiéter à propos de la sécurité et de la sûreté de mon emploi

La capacité de fournir pour soi-même et sa famille peut être une source de stress importante pour plusieurs d’entre nous, qui peut davantage s’intensifier durant la pandémie. Certains employés sont nouvellement introduits au télétravail, d’autres jonglent avec leur travail et leur famille, et dans certains cas, ils se retrouvent à la maison sans travail. Quel que soit le scénario qui s'applique à vous, sachez que vous n'êtes pas seuls, et que nous faisons tous face à des difficultés et nous apprenons à y adapter. 

 

S’occuper de votre famille et travailler

Cette période difficile peut être d’autant plus compliquée si vous avez une maladie, si vous avez besoin de prendre soin des autres, ou si vous n'êtes pas en mesure de travailler dûe à la COVID-19. Plusieurs provinces ont promulgué des législations qui visent à protéger les employés, soulageant ainsi le fardeau qu'ils pourraient éprouver.

Nous vous invitons à consulter les normes de travail de votre province et qui s'adressent à votre situation particulière: Canada, Québec, Ontario, BC, PEI, AB, MB, SK, NS, NB

Gérer vos priorités au travail

Cette période difficile peut s'avérer être une bonne occasion de parler à votre gestionnaire et d'établir quels les projets et les tâches dont vous êtes responsable. Cela vous aidera à prioriser les projets les plus importants, et à minimiser les distractions, afin d’atteindre l’impact envisagé.
 

La sécurité au travail

Selon votre poste, vous pourriez devoir faire du télétravail ou continuer à maintenir une présence physique à votre lieu de travail, côtoyant ainsi vos collègues en personne. Il existe des directives qui serviront à vous protéger et à vous maintenir en sécurité. Elles aideront à réduire l'anxiété que cette situation peut provoquer.


La responsabilité de votre employeur

Votre employeur a le mandat de vous protéger dans votre milieu de travail. Il doit d’ailleurs instaurer au meilleur de ses capacités, les règles suivantes:

  • Éviter les rencontres en personnes
  • Utiliser la technologie pour communiquer entre employés
  • Soutenir le télétravail

Votre employeur doit aussi instaurer une politique sur la marche à suivre si vous développez des symptômes s’apparentant à la COVID-19. Si vous avez des questions ou des inquiétudes, nous vous encourageons à parler à votre gestionnaire pour mieux comprendre les mesures mises en place par votre employeur.

 

Votre sécurité au travail 

Des professionnels de santé recommandent le lavage des mains et la distanciation sociale comme principaux moyens de prévention. 


Lavez-vous les mains souvent, surtout avant la préparation des repas, avant de manger ou de toucher votre visage et après être allé aux toilettes. Si vous n’avez pas d’eau et de savon à la portée de main utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

  • Lorsque vous toussez ou éternuez : toussez ou éternuez dans un papier-mouchoir ou dans le creux de votre bras, et non dans votre main jetez immédiatement les papiers-mouchoirs utilisés dans une poubelle doublée d'un sac de plastique et lavez-vous ensuite les mains.
  • Évitez les salutations d'usage, comme les poignées de main
  • Limitez les contacts avec les personnes présentant un risque plus élevé comme les aînés et les personnes en mauvaise santé.
  • Maintenez autant que possible une distance d'au moins 2 longueurs de bras (environ 2 mètres) avec les autres

Le port d’un masque n’est pas recommandé lorsque vous êtes en santé, il peut même constituer une fausse sécurité. Le risque de contamination est même plus élevé lorsque le masque n’est pas utilisé comme il faut et que l’on n’en dispose pas convenablement. Il peut être utilisé, seulement si vous avez des symptômes et devez sortir de la maison pour aller chercher de l’aide médicale. Il protégera ainsi les autres.

 

Votre sécurité au retour à la maison

Protégez votre maison et votre famille en adoptant ces meilleures pratiques:

  • Lorsque vous rentrez du travail, désinfectez vos mains avant d’entrer dans la maison, puis disposez de vos vêtements avant d’avoir des contacts avec votre famille. 
  • Lavez vos vêtements à l’eau chaude, séparément des autres vêtements de la maisonnée. Par la suite, vous pouvez vous relaver les mains et enfiler des vêtements propres. 
  • Si vous travaillez dans un endroit plus à risque comme un hôpital ou autre centre de soins, prenez une douche tout de suite en rentrant du travail après avoir retiré vos vêtements et lavez vos mains.

Utilisez l’un des nettoyants sur cette liste ou encore une solution, 1 partie d’eau de javel pour 9 parts d’eau.  Nettoyez les surfaces souvent manipulées, telles que 

  • jouets
  • toilettes
  • téléphones
  • appareils électroniques
  • poignées de porte
  • tables de chevet
  • télécommandes


Autres ressources:



 

Et si j'ai d'autres questions concernant la COVID-19?

Pour toute autre question, vous pouvez consulter la FAQ Chloé pour COVID-19. Cette page est mise à jour quotidiennement en fonction des dernières recommandations.