Par: Carol-Anne Roy-Chevalier, Bc.Sc.inf, M.Sc. le 21 septembre, 2021
Carol-Anne Roy-Chevalier, Bc.Sc.inf, M.Sc.

Nous connaissons tous quelqu’un, de près ou de loin, qui a lutté contre le cancer du sein. La plupart du temps, nous nous sentons impuissantes face à ce combat, nous ne savons pas quoi faire, quoi dire et comment aider, même si notre cœur est à la bonne place. Une bonne façon de faire sa part est de contribuer à sensibiliser les autres à propos de cette maladie.

 

Les faits

Le cancer du sein est le cancer le plus commun chez les femmes. Tous les ans, environ 1,38 million de nouveaux cas sont diagnostiqués et près de 500 000 décès y sont associés dans le monde1. Bien que le cancer du sein se manifeste plus souvent dans les pays développés, la plupart des décès surviennent dans les pays non développés ou en voie de développement1,2.

 

Comment favoriser la détection précoce du cancer3?

  1. Faire l’autoexamen des seins :
    Toutes les femmes devraient connaître leurs seins, c’est-à-dire les seins, les mamelons et la région des aisselles et des clavicules! Un autoexamen implique d’observer et de surveiller tout changement de taille ou de forme des seins, une peau d’apparence gonflée ou capitonnée, ainsi que des rougeurs ou de la douleur. Puis, toucher et palper la peau peuvent aider à trouver de nouvelles bosses. Tout changement anormal devrait être rapporté à un(e) professionnel(le) de la santé, même si un changement ne signifie pas nécessairement qu’il s’agisse d’un cancer.


  2. Faire faire un examen clinique des seins par un(e) professionnel(e) de la santé :
    Il est fortement recommandé que toutes les femmes consultent un(e) professionnel(le) de la santé chaque année pour faire un examen manuel de leurs seins. Bien que la plupart des anormalités soient détectées par les femmes elles-mêmes, certains changements peuvent être difficiles à observer, c’est pourquoi un examen fait par un(e) professionnel(le) peut être très utile.

    Lors de l’autoexamen ou de l’examen clinique des seins, il faut être attentif(-ve) à tout changement dans la forme des seins, à l’apparition de zones fermes ou épaisses dans l’un des seins, à des changements de la couleur, de la température ou encore de la texture de la peau, des éruptions cutanées, une enflure ou des masses visibles, un écoulement des mamelons ou une variation de la forme des mamelons4.

  3. Décidez si la mammographie est le meilleur choix pour vous :
    La mammographie est la meilleure façon de détecter le cancer du sein5, puisque certaines personnes n’éprouvent peut-être pas de symptômes. Dans ces cas, le dépistage peut être une bonne manière de détecter le cancer avant l’apparition des symptômes. Par contre, les mammographies ont à la fois des avantages et des inconvénients, selon votre âge et certains facteurs de risque. Parlez à votre médecin pour déterminer si une mammographie est le meilleur choix pour vous.

 

Comment réduire les risques d’avoir un cancer du sein?

La plupart des problèmes de santé ont des facteurs de risques non modifiables et modifiables. Les facteurs de risque non modifiables sont ceux pour lesquels on ne peut rien faire, les gènes par exemple. Il est cependant possible d’agir sur les facteurs de risque modifiables! Ainsi, pour réduire les risques de cancer du sein, vous pouvez :

  • Diminuer votre consommation d’alcool : Même une faible consommation d’alcool augmente le risque de cancer du sein. Ce risque augmente plus la quantité consommée est élevée2
  • Faire attention à votre poids : Après la ménopause, l’obésité augmente le risque de cancer du sein. Puisque les tissus graisseux produisent de l’œstrogène, plus il y en a, plus le risque d’augmenter le taux d’œstrogène est élevé. Cette hormone est connue pour jouer un rôle dans l’apparition du cancer du sein2
  • Éviter d’être sédentaire : L’inactivité physique augmente le risque de développer le cancer du sein2! Il est donc important de faire de l’exercice.

Que ce soit pour votre partenaire, votre amie, votre sœur, votre mère, votre tante, votre cousine, votre collègue, vous-même ou encore par solidarité, tout simplement, vous pouvez accroître la sensibilisation en partageant des renseignements importants par rapport à la détection du cancer du sein et aux manières de le prévenir. La prévention, ça sauve des vies!

 

Ressources
  1. https://www.who.int/cancer/events/breast_cancer_month/en/
  2. https://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/breast/risks/?region=qc 
  3. https://www.cancer.ca/fr-ca/prevention-and-screening/reduce-cancer-risk/find-cancer-early/know-your-body/know-your-breasts/?region=on 
  4. https://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/diagnosis-and-treatment/tests-and-procedures/clinical-breast-exam/?region=qc
  5. http://www.depistagesein.ca/moyen-de-depistage-2/#.YImxHhNKjyg 

Thèmes: Santé et mieux-être